13 Sentinels: Aegis Rim


  • administrators

    Je crée un topic dédié pour 13 Sentinels: Aegis Rim car le scénario complexe aura sans doute besoin d'un débriefing ultérieur.

    Au départ, le RTS/Visual Novel de Vanillaware ne m'a guère captivé malgré ses qualités évidentes de réalisation. Durant les 5 premières heures de jeu, voire les 10 premières, je le trouvais bon mais pas passionnant. J'ai même eu envie de le mettre de côté et de plutôt jouer à Ys Origin ou Ys IX. Finalement, j'ai bien fait d'insister, car Aegis Rim monte en puissance aussi bien au niveau de ses phases stratégiques que de son scénario à partir d'environ 10 heures.

    Tout d'abord, le jeu est graphiquement magnifique, et la bande-son est très bonne durant les phases de batailles. Je la trouve cependant un peu trop discrète durant les phases d'enquêtes/visual novel.

    0_1620462534996_AegisRim.jpg

    L'histoire enchevêtrée ne m'a pas beaucoup intéressé au début : il s'agit d'un groupe de lycéens ayant voyagé dans le temps pour sauver le Japon à l'aide de robots géants venant du futur (les sentinelles). Cela m'avait paru un peu bateau. Cependant, au fur et à mesure des révélations, l'histoire se complique, et on ne sait plus qui est qui, et quelle est la période d'origine de chacun. Le fait de devoir s'interroger pour comprendre la réelle identité et l'histoire de chacun des protagonistes a fini par éveiller mon intérêt. Ces phases de visual novel sont semblables à un jeu d'aventure ennuyeux avec peu de possibilités. Même une fois qu'on comprend comment elles fonctionnent (il faut essayer tous les embranchements possibles en s'aidant du "chart" à afficher en appuyant sur le bouton "carré"), elles restent assez limitées, mais deviennent de plus en plus intéressantes grâce au scénario.

    Mais les phases les plus intéressantes restent pour moi les batailles, qui sont plus proches du RTS que du tactical RPG dans leur déroulement : pas de cases et pas de tour par tour. Tout se fait en temps réel, ce qui rend les choses beaucoup plus rapides, rythmées, et passionnantes. Trop faciles au départ, les batailles gagnent en complexité et en richesse à partir de la fin de la première area. Il existe beaucoup d'armes différentes avec chacune leurs propriétés. Les attaques des bourrins de l'équipe sont par exemple inefficaces face aux troupes adverses aériennes, à moins d'utiliser l'attaque "EMP" qui permet de les clouer au sol. Pour moi, ces phases tactiques constituent le point fort et le gros morceau d'Aegis Rim. J'avance beaucoup plus vite dans la partie tactique que dans la partie scénario.

    En effet, l'une des originalités du jeu est qu'on peut avancer comme on le souhaite dans les batailles ou dans les scénarios des personnages, au gré de ses envies. L'idée est excellente car elle permet de s'affranchir du découpage habituel : cinématiques et dialogues->bataille->cinématique et dialogues. La découverte du scénario et l'apprentissage se font donc de façon morcelée et dynamique.


  • administrators

    Quelques musiques de bataille :

    Isoleucine :

    Lysine :


  • administrators

    Quelques trucs à savoir pour débuter efficacement :

    • Batailles et upgrades : pour ne pas se retrouver rapidement limité au niveau des upgrades déblocables pour chaque perso, il faut upgrader le terminal, qui est traité comme un personnage dans l'interface. Il faut appuyer sur L1 ou R1 pour naviguer à travers les personnages dans l'interface de customisation avant les batailles. C'est à cet endroit qu'on peut upgrader le level du Meta System du terminal.

    • Phase de visual novel : pour ne pas refaire toujours le même scénario sans avancer, il faut consulter le chart en appuyant sur le bouton "carré". Des indices s'y trouvent pour bifurquer vers une autre voie.


  • administrators

    Le test :

    13 Sentinels: Aegis Rim terminé !

    J'ai fini Aegis Rim en un mois (en une cinquantaine d'heures). Après dix premières heures que je n'ai pas trouvé passionnantes (au début je n'y jouais qu'en faisant du vélo d'appartement, jamais en prenant le temps de ne me consacrer qu'au jeu), j'ai fini par trouver l'histoire intéressante et les phases de batailles fun à jouer. Je vais maintenant essayer d'obtenir le résultat "S" dans toutes les batailles (en mode "Intense") à l'issue desquelles je ne l'ai pas obtenu, afin d'avoir le trophée Platinum. Ce dernier n'est pas du tout compliqué à obtenir (environ 30% des joueurs l'ont eu). Il n'y a aucun trophée compliqué à aller chercher.

    Le scénario est ultra complexe, vraiment très travaillé, et se base sur plusieurs boucles temporelles (loops). J'y reviendrai de façon plus détaillée ultérieurement. C'est l'un des points forts du jeu, du moins pour ceux qui se laisseront séduire par l'histoire.

    0_1621164633265_13-Sentinels-Aegis-Rim-Game-Overview-5.jpg

    Points forts :

    • Un système de batailles en temps réel dynamique, simple à prendre à main, et prenant.
    • Le système d'upgrade de l'armement et des personnages.
    • L'originalité du déroulement du jeu, unique en son genre : on peut avancer comme bon nous semble dans les batailles, ou bien dans chacun des 13 scénarios, ou encore lire les archives pour comprendre l'histoire.
    • L'univers créé et les graphismes, souvent magnifiques.
    • Une bonne bande-son, malheureusement un peu trop discrète.
    • Un scénario fignolé à l'extrême et des personnages très travaillés.
    • Un univers invitant à la rêverie, où se se mêlent réalité, fiction, simulations, et intelligence artificielle. Bien souvent, on ne sait plus où on se situe, et si ce qui s'est produit est réel ou bien si ce n'était qu'une illusion.

    Points faibles :

    • Les phases de batailles manquent un peu de complexité. On est loin des parties d'échec de Fire Emblem. Je conseille de jouer en mode "Intense" pour avoir un bon niveau de difficulté.
    • Le jeu est déséquilibré : il y a trop de parlotte et de phases scénaristiques, et pas assez de batailles (seulement une trentaine et elles sont très courtes : elles se finissent en moins de 20 minutes chacune).
    • Les phases d'aventure/visual novel proposent un gameplay trop limité.
    • La propagande progressiste habituelle : une relation entre deux personnages que j'ai trouvé dégoûtante, et une pincée de féminisme.

    Note objective : 85%
    Note subjective : 89%


  • administrators

    Trophée platinum obtenu !

    Rien de bien compliqué, ce fut bien plus délicat pour Dragon Quest XI et Trails of Cold Steel IV.

    Pour obtenir le trophée platinum, deux choses à retenir :

    • Il faut remplir tous les objectifs de chaque mission (en mode normal ou intense, peu importe)
    • Et obtenir la note "S" dans chaque mission (en mode normal ou intense, peu importe)

  • Private

    Moi j'ai toujours pas déballé le jeu...


  • administrators

    Tu devrais, c'est toi qui m'en a parlé :laughing:


Log in to reply
 

Looks like your connection to supagemu was lost, please wait while we try to reconnect.