Danganronpa : série


  • administrators

    Allez, le jeu est tellement bon que la série mérite bien un topic à part !

    Je joue donc à Danganronpa Trigger Happy Havoc (le premier épisode) sur PS Vita !

    0_1599510213575_img_20200904_173012.jpg

    Je pensais qu'il s'agissait d'un visual novel très bizarre, mais il s'agit en fait d'un jeu d'enquête/aventure. C'est un Phoenix Wright à la puissance 3 !

    • Plus tordu, plus cinglé, plus flippant que Phoenix Wright !
    • Beaucoup moins fastidieux : les phases de dialogues sont rapides, et durant les phases de recherche, on ne perd pas de temps à faire 10 000 allers-retours et à fouiller partout : les endroits où fouiller sont indiqués à l'écran
    • Plus dynamique et au final plus intéressant

    Seul défaut : un gameplay à la "Nintendo DS de 2005" lors des phases les plus intéressantes qui sont un peu gâchées par cette obligation de taper dans le rythme, bien viser, et autres bêtises, alors que l'intérêt est de comprendre et de présenter les bons éléments.

    Je ne dévoilerai rien du scénario et du contexte. Tout cela est à découvrir par soi-même !

    Je parlerai juste de mes personnages favoris :

    Monokuma
    Un ours complètement ouf ! On devrait le détester, mais c'est mon personnage préféré. Sadique, diaboliquement intelligent, et complètement tordu, il est aussi étonnement réglo la plupart du temps, et surtout très drôle.
    0_1599510640898_monokuma.jpeg

    Kyoko Kirigiri
    Kyoko, la beauté froide ! (Presque) toujours très calme, posée, et élégante, sa sagacité et sa capacité de raisonnement brillent de mille feux.
    0_1599511477256_kyoko.png

    Makoto Naegi
    Notre sympathique héro en hoodie ! Il se distingue par sa volonté inébranlable, sa grande gentilesse, et son état d'esprit toujours résolument positif en dépit en évènements.
    0_1604752878606_makoto-naegi.png

    C'est tout pour aujourd'hui, je vais poursuivre ma progression dans le jeu ! J'en suis au chapitre 5.


  • Private

    Si c'est un jeu textuel à la Phoenix Wright ça pourrait me plaire.
    L'ours mi-ange mi-démon a l'air original en tout cas.


  • administrators

    C'est bien un jeu textuel à la Phoenix Wright, mais en beaucoup mieux à mon sens : les textes défilent vite, les phases de recherche sont rapides, bref le jeu est beaucoup plus dynamique et stylé. Le scénario (totalement cinglé) est absolument génial. C'est un jeu d'enquête/aventure essentiellement textuel à assez essayer absolument ! J'ai vite été absorbé par l'histoire très recherchée et l'ambiance flippante (ne vous fiez pas aux captures d'écran qui ne reflètent en rien le génie du jeu).

    Je viens de finir le premier épisode d'ailleurs.

    Danganronpa Trigger Happy Havoc terminé !

    N'ayons pas peur de le reconnaître, c'est un chef d'oeuvre de bout en bout. Le scénario et la narration sont très rapidement captivants, et on ne s'ennuie jamais par la suite, qu'on a toujours hâte de connaître.

    alt text

    Je préfère ne rien dévoiler de l'histoire et des personnages, car le plaisir de la découverte de cet univers par soi-même est immense. Je vous mets juste le tout début : Makoto Naegi, élève moyen dans tous les sens du terme, est admis à Hope Peak Academy, prestigieuse école d'élite n'accueillant que les meilleurs élèves dans leur domaine (meilleur joueur de baseball, meilleure nageuse, meilleure parieuse, etc.) Makoto n'a rien de spécial, mais a été admis sur tirage sur sort. Il est à mille lieues de se douter de ce qui l'attend dans cette école censée garantir le succès à vie...

    Points forts :

    • Un scénario fabuleux et très bien construit, une narration dynamique. C'est vraiment très bien écrit, totalement flippant, et complètement cinglé.
    • La réalisation est très bonne !
    • Les textes défilent vite, et les phases de recherche sont beaucoup moins fastidieuses que celles d'un Phoenix Wright
    • La version Vita exploite bien la console et son écran tactile
    • Des musiques trippantes :

    Points faibles :

    • Des phases d'action pas vraiment enthousiasmantes et peu intéressantes (même lorsqu'on a déjà compris, il faut bien viser et tirer dans le bon tempo)
    • Certaines énigmes sont peut-être un peu trop faciles (il y a des passages qui m'ont paru bien trop évidents), mais tout est rattrapé par une fin enchevêtrée au possible

    Ma note subjective : 93%

    Mon classement des jeux de ce type :

    1. Danganronpa Trigger Happy Havoc (très loin devant)
    2. Jake Hunter Memories of the Past (très classique et convenu, mais efficace, et allant droit au but)
    3. La série des Phoenix Wright (excellent, mais rythme lent, et phases de recherche fastidieuses)
    4. Hotel Dusk & Last Window (très bonne ambiance, histoire intéressante, mais gameplay du type "fiche de lecture")

    (J'aime beaucoup les 4)


  • Private

    J'avais joué au premier, mais au contraire, je ne faisais que des allers retours inutiles (au bout de 2 heures, je n'avais pratiquement pas avancé). Il faudra que je réessaye car j'ai perdu ma save avec cette carte mémoire VITA pourrie ! Mais dans mon souvenir, j'étais assez déçu de me retrouver face à un Phoenix Wright en moins intuitif - mais largement plus barré !


  • administrators

    L'avancement est très rapide, c'est ce qui fait justement l'une des forces du jeu. A mon avis, tu n'as pas dû saisir le principe des séquences de "free time" : il faut obligatoirement passer du temps avec deux personnes de son choix (ou deux fois la même) pour avancer, sinon il ne se passe rien.

    Pour les sauvegardes Vita, il faut faire des backups sur PC à l'aide du câble USB. Tu fais bien d'en parler car cela fait depuis longtemps que je n'en ai pas faits.


  • administrators

    Danganronpa 2: Goodbye Despair terminé !

    alt text

    Here is exactly what happened!

    Après le 1, j'ai enchaîné directement sur le 2, qui est tout aussi passionnant, mais que j'ai globalement un peu moins apprécié.

    Points faibles :

    • Un début un peu lent, mou, et bizarre : on se retrouve à la plage, on ne capte pas trop ce qui se passe, et on est supervisé par une lapine rose. Les déplacements en vue de profil m'ont aussi un peu déstabilisé au début, mais on s'y fait vite.
    • L'environnement (des îles) m'a moins plus que celui du campus du premier épisode
    • Des personnages que j'ai trouvé moins réussis que ceux du 1. Trop de personnages antipathiques et/ou bizarres. C'est simple à partir du chapitre 3, il n'en restait plus que 3 que je pouvais blairer.
    • De nouveaux mini-jeux pas franchement terribles durant les trials (franchement quand je joue à un jeu d'enquête, je n'ai pas envie de faire du skateboard ; les rebuttals showdowns sont un peu chiants aussi)

    Points forts :

    • Un scénario excellentissime, plus travaillé et plus complexe que celui du premier épisode
    • Monokuma est de retour, et il est toujours aussi génial !
    • Les enquêtes sont toujours aussi passionnantes et bien ficelées
    • Plus dur que le premier, il est nettement moins évident de deviner qui est le coupable
    • La BD qui conclut chaque enquête est toujours là, et c'est toujours un plaisir

    Ma note : 90%

    Vivement que je reçoive le 3 !


  • administrators

    Danganronpa V3 reçu !

    Je ne sais pas trop où ranger le sac à dos, la casquette, et les écouteurs, mais je sens que je vais me régaler.

    0_1602787124077_danganronpa3.jpg


  • Private

    Tu peux m'en dire plus sur le système de freetime justement ? Car en effet, je n'ai pas bien compris le principe !


  • administrators

    Pendant le free time, il suffit de parler au personnage de son choix (aller le voir et répondre "Yes" à la question "Do you wish to spend time with her/him ?"). Cela n'a aucune influence sur le scénario (tu peux donc passer du temps avec tes personnages préférés), mais cela permet de débloquer des skills (qu'on peut équiper pendant les trials). La localisation des personnages est indiquée sur la carte accessible via le menu.

    Pour approfondir sa relation avec un personnage, il faut lui offrir un cadeau (c'est optionnel mais recommandé). On obtient des cadeaux en dépensant ses pièces dans la monomachine.

    De façon générale, il ne faut pas se prendre la tête avec le "free time" et simplement passer du temps avec les perso qu'on aime bien (à moins de viser le trophée platinum) et leur offrir des cadeaux. Dans le premier épisode, il faut aussi donner la bonne réponse parmi les choix proposés à la fin de certains events (alors qu'on peut choisir n'importe quelle réponse dans le 3). Dans le 1, je suis arrivé au max avec Kyoko, Hina, et Byakuya.

    Souvent durant le free time, il est nécessaire consacrer du temps à deux personnages, afin qu'il se termine et pour pouvoir reprendre le scénario principal.

    Sinon, j'ai bien avancé à Danganronpa V3 qui est excellent lui aussi. Exit les déplacement en vue horizontale et la plage du 2, et retour à des déplacements en vue subjective au sein d'une académie (c'est mieux comme ça). Juste un petit regret : la séquence de la BD à reconstituer à la fin de chaque chapitre est un peu moins percutante dans ce troisième épisode. Pour l'instant, je pense que mon préféré est le 1, pour l'effet de surprise, son scénario, et ses personnages.


  • administrators

    Danganronpa V3 sur Vita terminé !

    Enfin, ma Vita a servi à quelque chose grâce à la triologie Danganronpa, sept longues années après Ys Memories of Celceta !

    0_1604750661687_DanganronpaV3.jpg

    Que dire de ce troisième épisode ? Comme les deux précédents, il explose complètement n'importe quel épisode de Phoenix Wright à mon sens, grâce notamment à des dialogues rapides et à des phases de recherches brèves et simples. Inutile de fouiller partout ("every nook and cranny") comme durant les fastidieuses et ennuyeuses phases d'enquête des Phoenix Wright, durant lesquelles on se balade partout durant de longues heures en espérant ne pas oublier d'avoir cliqué sur un pixel contenant un indice. L'humour est également toujours aussi présent et grinçant, cette fois avec une dose de vulgarité supplémentaire mais bien dosée, notamment par le biais du personnage féminin Miu, la géniale inventrice.

    Points forts :

    • Exit la plage du second épisode, retour à une ambiance plus sombre et plus adaptée, à l'académie
    • Les personnes de ce troisième épisode me semblent plus réussis et sympathiques que ceux du second opus
    • Des enquêtes toujours très bien pensées, très bien construites, et très logiques. Un régal intellectuel ! En termes de conception, les enquêtes très réfléchies de ce Danganronpa V3 sont pour moi les meilleures de la série.
    • Un scénario surpuissant, sauf à la fin (avis personnel)
    • Une réalisation efficace et une interface soignée
    • Un contenu un peu plus riche que par le passé avec notamment un casino

    Points faibles :

    • Des musiques qui m'ont semblé beaucoup moins percutantes que celles du premier épisode
    • La fin m'a paru un peu décevante, mais je n'en dirai pas plus à ce sujet
    • Comme toujours le gameplay se situant dans le registre "Nintendo DS 2005" durant les trials, peu intéressant (même si la course de voiture est mieux que le skateboard du deuxième épisode)
    • Monokuma est moins présent, puisqu'il cède du terrain à ses enfants les Monokubs, que j'apprécie beaucoup moins.

    Ma note : 91%

    Ce troisième épisode est un poil meilleur que le second, mais mon épisode favori demeure de loin le premier, grâce à l'effet de surprise, sa bande-son percutante, et son mélange unique d'ambiance sombre mais délirante, de logique implacable, et de folie avec un Monokuma déchaîné, à la fois sadique et drôle. C'est également le premier épisode qui met en scène mes personnages favoris de la saga : Kyoko, Makoto (que j'ai ajouté dans le premier post du topic), Byakuya, et donc un Monokuma omniprésent.


Log in to reply
 

Looks like your connection to supagemu was lost, please wait while we try to reconnect.