Arcade : XexeX : Better than sex with your teacher


  • administrators

    Normalement je devrais adorer Parodius, étant fan de Konami et adorant les parodie. Mais j'aime bien, sans plus en fait.

    A part ça, je reste sur 33 PCB pour ma collection arcade. J'ai en 31 et il me reste à prendre Outzone et Battle Bakraid.

    J'ai testé et renoncé à :

    • US Championship Vball : la version Famicom me suffira. J'ai testé la version arcade. Elle est plus détaillée au niveau des animations et plus précise au niveau du gameplay, mais aussi moins jouable. Je trouve qu'elle n'apporte pas grand chose en plus, la version NES n'ayant pas perdu grand chose (à part l'arbitre féminin dans le fond :laughing: ) et amélioré la jouabilité.

    • Rainbow Island : la version PC Engine me suffira je pense. J'attends de voir si elle est si bancale que ça (loading, ralentissements... Kabuki l'avait à moitié défoncé dans son test sur Nekofan)

    • Tatsujin Oh/Truxton II : grosse hésitation pour ce shoot. Il est magnifiquement réalisé, aussi beau que Doyguun graphiquement et les musiques sont excellentes. J'ai choisi de m'en passer au final en raison d'une difficulté trop rapidement frustrante (à partir du stage 3, ça devient n'importe quoi et ça empire largement par la suite), et de sa longueur. Les stages sont trop longs, et il n'y a aucune coupure entre les stages : ça s'enchaîne, on ne peut jamais souffler. Même à la fin, il y a juste un message "congratulation" et ça reboucle directement sur le stage 1 sans coupure. Dommage, avec des stages plus courts et moins répétitifs, une pause entre chaque stage, et une difficulté moins abusive et moins injuste, ç'aurait été un bijou.

    • Tatsujin/Truxton : le premier épisode fait vraiment pâle figure par rapport au second, à tous les niveaux (graphique, musical, intensité du gameplay...). Je le trouve assez daté, et ça fait assez mal d'y rejouer après le second. De plus, sans être aussi folle que celle de sa suite, sa difficulté est rapidement agaçante également. Du coup, je ne prendrai aucun des deux :laughing: Chez Toaplan, les PCB de Doyguun et Outzone me suffiront !


  • Private

    Tu connais pas Parodius à ton age ????

    J'ai adoré le premier , surtout sur PCE , c'est un véritable exploit , surement le plus beau de la console(hucard) , et sur SNES bien sur.

    Oui Rainbow ça rame surement parfois , haute résolution , beaucoup de sprites , ça clignote ça c'est sur , c'est inérent à la console , mais qu'est ce que c'est beau , je l'ai revu tout à l'heure ça pete la couleur.


  • administrators

    J'ai terminé plusieurs épisodes de la série, mais j'aime moins que Star Parodia par exemple. J'ai Parodius Da et Gokujou Parodius sur SFC, et Jikkyô Oshaberi Parodius et Sexy Parodius sur Saturn.


  • administrators

    V-Five terminé !

    Gros coup de coeur pour ce jeu, pas le plus beau chez Toaplan (Tatsujin Oh et Doyguun sont au dessus graphiquement), mais son gameplay et sa difficulté bien dosée rattrapent largement le coup.

    alt text

    Avec V-Five, on est à mi-chemin entre Dogyuun et Batsugun, c'est-à-dire entre le shoot old school et le manic. La hitbox est petite, l'action très intense, et le jeu très précis : c'est un vrai plaisir de slalomer entre les très nombreux tirs adverses. On se situe à la limite du manic (notamment avec les boulettes qui font leur apparition), mais globalement le jeu tire plutôt vers le old school, tout en apportant les sensations grisantes du faufilement de justesse entre les tirs ennemis.

    J'aurais aimé dire que V-Five représente l'aboutissement du savoir-faire de Toaplan en matière de shoot vertical old school, mais ce n'est pas tout à fait le cas, puisque ce sont principalement de nouvelles recrues qui avaient réalisé ce jeu, qui avait dépassé les espérances de Toaplan. Je trouve qu'il corrige bien les défauts de Tatsujin et Tatsujin Oh : les checkpoints sont bien étudiés, on peut rapidement se refaire, et on ne se retrouve jamais lent, sans armement et sans espoir, d'autant qu'un super bonus spécial est offert à chaque game over : V-Five, c'est l'anti syndrôme de Gradius/R-Type/Tatsujin.

    Les musiques sont excellentes et la jouabilité irréprochable, avec notamment une excellente visibilité. L'action est fluide, intense, ultra lisible, et les stages bien construits. Pour ceux qui veulent aller plus loin, le deuxième loop (qu'il faut finir pour voir la vraie fin) est infernal (avec des boulettes qui apparaissent dès le premier stage). Je pense encore y jouer un peu avant de repasser à Dogyuun.

    Ma note : 88%


  • administrators

    Je suis arrivé au dernier boss de Dogyuun. Il est difficile à vaincre, je ne l'ai pas encore battu...

    alt text

    Je pensais que je préférerais Dogyuun à V-Five, mais c'est l'inverse. En fait, bien qu'il soit plus beau et plus impressionnant visuellement, le gameplay de Dogyuun n'est pas aussi bien réglé que celui de V-Five. Là où V-Five propose un système à la Gradius, Dogyuun propose un armement beaucoup plus basique avec 4 armes différentes dont la puissance ne varie jamais. Dogyuun est beaucoup plus long (10 stages) et plus inégal en termes de difficulté, alors que celle de V-Five est bien dosée et monte crescendo. Je n'aime pas critiquer un jeu pour sa longueur, car cela prouve que les développeurs ont travaillé et créé du contenu, mais dans le cas de Dogyuun, c'est un peu fatiguant sur la fin.

    Le système d'armement et le maniement de Dogyuun est un peu spécial : au départ, on peut croire qu'il n'y qu'un seul bouton de tir, mais en fait, deux autres boutons sont utilisés : le bouton 2 sert à larguer les bombes ou bien à accélérer, et le bouton 3 sert à relâcher ou capturer des modules (on peut capturer le 2ème joueur si on joue à deux, pour plus de puissance). On est obligé de choisir entre la bombe et les modules de vitesse, ce qui est un peu dommage (impossible d'avoir les deux à la fois). Les modules de vitesses sont très utiles car ils servent de bouclier, et permettent d'accélérer d'un seul coup, ce qui est parfois utile. L'utilisation du bouton 3 est un peu bizarre par contre et ne semble pas servir beaucoup en mode 1 joueur...

    Points forts :

    • Une très belle réalisation, un jeu fluide, des graphismes très détaillés
    • Des boss toujours très intéressants et variés, avec des patterns à étudier, et une tactique à trouver
    • Un bon challenge

    Points faibles :

    • Peut-être un peu trop long
    • Il n'y a que cinq thèmes musicaux pour les 10 niveaux, chaque thème est donc exploité pour deux stages
    • Le système d'armement n'est pas évolutif : on choisit une arme parmi 4, mais on ne peut pas la faire évoluer en reprenant la même arme comme c'est le cas dans la majorité des shoot-them-up.

    Ma note : 84%


  • Private

    Dernier jeu fini, Sunset Riders sur la vraie pcb.
    Le jeu arcade idéal, jouabilité parfaite, ambiance western excellente, difficulté bien dosée et bonnes musiques ; vraiment un jeu sur lequel on peut revenir souvent car assez court.

    Et maintenant la pcb + un supergun doit revenir moins cher que la version SNES 😅


  • administrators

    Oui, c'est vraiment un indispensable Sunset Riders. La longeur est idéale, et la réalisation colorée en jette. C'est le style Konami des années 90 que je préfère. Le style graphique de la fin des années 80 (Haunted Castle, Contra, Super Contra, Ajax...) n'était pas terrible. (Ce qui ne m'empêche pas de lorgner sur Super Contra :laughing: )

    J'aime bien le gameplay précis et bien réglé de Sunset Riders. On n'a droit qu'à une seule erreur par vie, mais en contre-partie, tout esquiver est faisable. Alors que son successeur Mystic Warriors propose 3 points de vie, mais balance beaucoup plus de choses à l'écran.

    La version SNES coûte beaucoup plus cher que la PCB et n'est pas intéressante du tout, et beaucoup de jeux sont dans ce cas. Je pense à Tatsujin sur PC Engine qui coûte le même prix que la PCB, et à bien d'autres (Denjin Makai, Undercover Cops, 1941, etc.)


  • administrators

    Sinon, j'ai rejoué à Dogyuun. Il m'a fallu 1H30 pour arriver au boss du stage 9 (je suis allé moins loin que lors de mon dernier run au cours duquel j'avais atteint le dernier boss, celui du stage 10). J'en ai eu marre, et j'ai éteint :laughing: C'est trop long ! (Du moins lorsqu'on ne maîtrise pas le jeu et qu'on ne le traverse pas en 1 ou 2 vies).


  • administrators

    Ah oui, XEXEX tourne à merveille sur mon PVM en fait. Il suffisait de régler le V-Hold :laughing:


  • administrators

    J'ai joué à Truxton II hier soir. Le jeu ayant une réputation de shoot trop difficile et trop long pour masochiste, laissant un goût amer, je l'ai réglé en easy. La version européenne/américaine (Truxton II) est déjà plus facile que son homologue japonaise (Tatsujin Oh) à la base.

    En y jouant ainsi, cela passe très bien ! Le jeu reste chaud (on est submergé d'ennemis et de tirs à partir du stage 3), mais je suis arrivé au boss du stage 5 lors de mon premier run.

    Le jeu est vraiment magnifique, le plus beau de Toaplan, ce qui permet de garder le joueur motivé (en tout cas, ce fut mon cas). Je ne regrette pas du tout cet achat, c'est une merveille. Ma PCB est en fait une plaque originale japonaise réglée sur la région "Europe" (avec les résistances sous les dip switches).


  • administrators

    Je suis arrivé vers la fin du stage 6 de Truxton II. Ce jeu est mon coup de coeur parmi les derniers jeux reçus. Et dire que j'hésitais à la prendre ! En région européenne, le jeu est très digeste et passe très bien. J'ai dû néanmoins abandonner alors que je ne devais pas être loin de la fin, en raison d'un passage démoniaque : plusieurs salves d'ennemis arrivent en occupant quasiment tout l'écran, je n'ai pas encore trouvé la tactique pour passer cette séquence.

    alt text

    Encore une fois, le jeu est magnifique, c'est de loin le plus beau chez Toaplan. Les décors sont splendides et le souci du détail est assez extraordinaire. Quant aux superbes musiques, elles font planer le joueur et le motive !

    Je n'ai pas encore fini le jeu, mais j'annonce déjà sa note : 89%, les seuls défauts étant sa difficulté, l'absence de fin et de coupures entre les niveaux. Ces derniers sont longs, mais au final, ça ne me gêne pas du tout, tant le jeu est bon et absorbant. Au passage, il semblerait que les plaques distribuées en Europe étaient tout simplement les plaques japonaises réglées sur la région Europe. Du moins, cela semble bien être le cas de ma plaque.

    Ma note : 89%


  • administrators

    J'ai aussi reçu Outzone que j'ai terminé ce soir. Le jeu est à la hauteur de sa réputation, il est vraiment très bon, très bien réalisé, fluide, bien rythmé et doté d'un gameplay efficace. L'un des meilleurs jeux de Toaplan, surtout si l'on prend en compte son année de sortie (1990). Mais étonnament, mon chouchou reste Tatsujin Oh, alors que je pensais que ce serait l'inverse.

    Ma note : 85%


  • administrators

    Le week-end dernier, j'avais terminé Crime City, auquel j'ai rejoué. Je m'étais fait une session de jeux horizontaux. Remettre mon écran à l'horizontal avait d'ailleurs fait apparaître une tâche rouge dans le coin supérieur droit de l'écran. Cette tâche avait néanmoins disparu le lendemain. J'avais aussi rejoué à XEXEX, mais un bug m'avait empêché de le refinir (le boss du stage 6 n'est pas apparu !).

    Pour en revenir à Crime City, la réalisation est plutôt bonne. Les graphismes n'ont rien d'exceptionnel, mais ils sont plutôt détaillés. Les musiques sont sympa, mais trop peu nombreuses et vite répétitives. Mais le plus dommageable demeure un level design qui me paraît un peu hasardeux. Le jeu défoule plutôt bien, mais reste un peu trop moyen à tous les niveaux (graphismes, musiques, gameplay). Je lui donne un 13/20, soit 65%.

    Ma note : 65%


  • Private

    Donc c'est pas fait pour etre retourné ces écrans ? Il s'agit de ton PVM ? D'une maniere générale eloigner les cathodiques des haut parleurs , de toute sources magnetiques , et surtout jamais deux cathos l'un à coté de l'autre. Les moniteurs c'est différent car ils sont blindés pour ça mais pas les TV.


  • administrators

    Oui, c'est mon PVM. Il est totalement à l'écart de toutes sources magnétiques (seul sur la table).

    Quand on passe d'horizontal à vertical, pas de problème.
    Mais quand on repasse de vertical à horizontal, il y a une tâche rouge qui apparaît, et qui s'estompe avec le temps. Au bout de 10 heures, tout redevient normal.


  • Private

    Curieux mais peut etre pas adpaté pour la rotation comme d'autres moniteurs , enfin bon pas tres grave tu a plusieurs écrans.


  • administrators

    Oui, et peut-être d'autres écrans encore, si vous vous sentez généreux :smile:
    Il est conseillé d'attendre avant d'allumer après l'avoir retourné en fait.

    Mis à part cela, j'ai atteint le dernier boss de Truxton II, mais je n'ai pas réussi à la vaincre. La fin du stage 6 est démoniaque !


Log in to reply
 

Looks like your connection to supagemu was lost, please wait while we try to reconnect.